Réminiscence

Un souvenir lointain, venu on ne sait d’où, d’un autre monde, d’une autre vie, d’un rêve ou d’une magie. Il remonte et refait surface et c’est le début d’une série d’images et de sensations, de sentiments et d’émotions … Dans ce tourbillon, après l’introspection, vient l’expansion, la naissance, la création … Enregistré en Août 2006, premier album de Dévayani, 12 titres pour une durée totale de 40 minutes. Je suis toujours là, voilà comment Dévayani nous introduit dans son univers. Titre surprenant pour le premier morceau d’un premier album. Une phrase simple et pourtant lorsqu’on y réfléchit … Finalement cela reflète bien cette musique qui nous étonne par l’alliance de la légèreté des arpèges et de la profondeur des accords, entre gaieté et nostalgie. L’insouciance de la jeunesse, la profondeur de l’expérience. Histoire de morceaux, morceaux d’histoires …  Je suis toujours là est l’histoire d’un ange … Il n’est plus sur la terre, on ne le voit plus, mais le petit prince nous le soufflait déjà … « l’essentiel est invisible pour les yeux » l’ange nous souffle, « tu es triste car tu ne me vois plus, à coté de toi … et pourtant … tu es toujours en ma présence, je suis toujours là. » Ce morceau est dédié à Berndt, Stania et leur petit garçon. Deux morceaux pour Augusta. La roulotte d’Augusta a été composé le 26 Juin, peu avant le départ d’Augusta, la grand-mère de Dévayani. « J’ai joué chaque jour pour elle jusqu’à ce qu’elle monte encore un peu plus haut. La roulotte est une métaphore pour désigner son monde, son idéal et toutes les valeurs qu’elle a su me transmettre. Le morceau est nostalgique car je la vois s’éloigner. La roulotte part sur la route pour aller encore plus loin, plus haut. Et je reste là, avec en tête son regard complice … « Reste Toi ». Elle était qui elle était, naturellement, spontanément, simplement. Et elle continuait à avancer, suivant sa route, son chemin, sa voie, en peignant, en chantant. C’est le départ de la roulotte, elle part vers le soleil et je reste là. Eblouie, étourdie, abasourdie. Elle a disparue maintenant. Mais … Elle vit en moi, et lorsqu’un rayon de soleil frôle ma joue, j’entends sa mélodie et je sais que c’est elle qui me la fredonne pour ne pas que j’oublie que moi aussi, je suis petite fille du Soleil … Joie … …Retrouvailles…».

Réminiscence 12 titres 40minutes de musique Acheter le disque 20€
Télécharger le disque 12€

 

Ecoutez  les extraits en direct : Je suis toujours là La Roulotte d’Augusta Esperance Spirales

This page is also available in : Anglais